7 Astuces et solutions naturelles contre la mauvaise haleine

7 Astuces et solutions naturelles contre la mauvaise haleine

La mauvaise haleine est souvent passagère et due à la prolifération de bactéries dans la sphère bucco-dentaire. Quelques solutions naturelles pour conserver une haleine fraîche, même après un repas épicé.

De nombreux aliments peuvent avoir une influence sur l’état de notre haleine : l’ail et les oignons, bien sûr, mais aussi la café, l’alcool ainsi que les régimes à faible teneur en glucides comme le régime paléo par exemple.

Mais la principale raison de l’halitose (l’autre nom pour la mauvaise haleine) est d’origine bucco-dentaire. Des millions de bactéries vivent sous les gencives et à l’arrière de la langue. Entre deux brossages, elles se développent sur les résidus alimentaires et libèrent des composés souffrés volatils, responsable de la mauvaise haleine.

Il peut s’agir aussi de troubles de l’œsophage ou de l’estomac. Dans ce cas, il vous faut prendre rendez-vous avec votre médecin traitant qui vous prescrira des médicaments anti-reflux ou anti-acides ou vous invitera à consulter un spécialiste.

Voici 7 solutions naturelles pour lutter contre la mauvaise haleine

1/7 – Un brossage des dents méthodique est important pour limiter les risques de mauvaise haleine mais complétez-le avec le passage d’un fil dentaire et éventuellement de brossettes inter-dentaires car c’est entre les dents que se nichent les résidus fétides, ce qui peut provoquer une odeur désagréable.

2/7 – La déshydratation étant une cause de mauvaise haleine, pensez à boire beaucoup au cours de la journée. De l’eau bien sûr mais aussi du thé vert car il contient des polyphénols qui empêchent la prolifération des bactéries.

3/7 – Cette recette naturelle vient tout droit de l’Inde : les graines de cardamome (en vente sur les étals d’épices du marché) ont le pouvoir de faciliter la digestion mais aussi de rafraîchir et assainir complétement la sphère bucco-dentaire. On les mâche comme un chewing-gum, sans les avaler.

4/7 – Pour assainir la cavité buccale, il suffit de déposer une goutte d’huile essentielle de citron et une goutte d’huile essentielle de tea-tree (l’arbre à thé, très utilisé en cas d’infections ORL ou buccale) sur votre dose de dentifrice. Et pour lutter contre l’haleine fétide, versez 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée sous la langue après chaque repas.

5/7 – Ces bactéries inoffensives qui nous aident à préserver l’équilibre naturel de la flore intestinale (qu’on appelle désormais microbiote) peuvent également aider à réduire la prolifération de levures dans la bouche. Ces levures, responsables de la candidose (ou muguet) peuvent être source de mauvaise haleine. Certaines souches de probiotiques sont capables de limiter la prolifération de la bactérie Candida albicans responsable de la candidose. Mais les effets sont « souche dépendant » c’est-à-dire que les souches les plus adaptées doivent être prescrites par un professionnel de santé.

6/7 – Si votre mauvaise haleine est provoquée par une langue « chargée », prenez 5 granules de Mercurius solubilis 9 CH, 1 à 2 fois par jour jusqu’à disparition du problème. Si elle est due à un problème de gencives, prenez 5 granules de Nitricum acidum 7 CH, 1 à 2 fois par jour.

7/7 – Deux recettes de gargarisme pour vous désinfecter la bouche : versez une cuillerée à café de bicarbonate de soude alimentaire dans un verre d’eau ou une cuillerée à café d’hydrolat (de l’eau légèrement additionnée d’huile essentielle) de menthe poivrée et gargarisez-vous après chaque repas.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.