Qu’est-ce que la plaque dentaire ?

Qu’est-ce que la plaque dentaire ?

Lorsque la salive, la nourriture et les liquides se mélangent, ils produisent des dépôts bactériens qui s’accumulent entre les dents et les gencives.

La plaque dentaire contient des bactéries qui produisent des acides attaquant l’émail des dents et pouvant endommager les gencives. Si ce problème n’est pas traité, les lésions peuvent être irréversibles. Lorsque la plaque s’accumule et qu’elle n’est pas retirée, elle peut se minéraliser sur les taches et se transformer en tartre. La plaque dentaire est la cause principale de nombreux problèmes d’hygiène buccale. Le moyen le plus efficace d’éliminer la plaque est l’utilisation d’une brosse à dents électrique.

De nombreuses bactéries sont présentes habituellement en bouche et se déposent continuellement à la surface des dents, par adsorption. La pellicule exogène acquise (PEA) est la première étape de formation de la plaque dentaire, elle se forme quelques minutes après le brossage et c’est un substrat d’origine salivaire (protéines). Elle comporte des récepteurs reconnus par les adhésines bactériennes. Puis des bactéries dites pionnières adhèrent de manière irréversible à cette PEA, elles forment des micro-colonies. Puis secondairement d’autres bactéries viennent se fixer, grâce à des phénomènes d’adhérence inter bactérienne, de manière homo-typique (entre bactéries de même espèce) ou de manière hétéro-typique (entre bactéries d’espèces différentes). Toutes ces bactéries vont produire de la matrice organique qui va les protéger du milieu extérieur. Il y a une véritable dynamique qui s’installe, si aucune action mécanique (brossage dentaire) ne vient gêner son développement. Il y a une évolution en trois dimensions avec une augmentation de la résistance.

Progressivement la plaque dentaire va se minéraliser, en incorporant des sels de phosphate de calcium d’origine salivaire. Ceci donne naissance au tartre. Tout dentifrice ou antiseptique devient inefficace en présence d’une couche épaisse et consolidée de plaque dentaire ou en présence de dépôts de tartre.

Seule une action mécanique de la brosse à dents peut éliminer la plaque dentaire. Un détartrage, manuel ou ultra-sonique, est nécessaire pour éliminer le tartre.

Éliminer le tartre

Le but du brossage des dents est d’éliminer cette plaque dentaire (entre autres). Il faut l’éliminer au fur et à mesure de sa formation. Il ne doit persister aucun dépôt sur les dents à la fin du brossage : une dent propre est aussi lisse qu’un miroir. Donc, la pointe de la langue glissée en douceur à la surface des dents peut facilement vérifier si toutes les dents sont parfaitement propres (lisses comme un miroir) ou encore granuleuses (persistance de plaque dentaire). On peut s’aider d’un révélateur de plaque, qui consiste en un rinçage buccal avec un colorant sous forme liquide ou de pastille, réagissant au contact de celle-ci et qui révèle ainsi les emplacements où la plaque dentaire subsiste après le brossage en permettant de corriger sa technique car il met en évidence les zones oubliées ou négligées1. Certains révélateurs de plaque colorent l’ancienne plaque d’une couleur et celle nouvellement formée d’une autre, désignant plus spécifiquement les endroits complètement ignorés par le brossage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.