Idée reçue N°2 : les soins dentaires coutent cher

Idée reçue N°2 : les soins dentaires coutent cher

Les soins dentaires sont pris en charge à 100%.

Les soins dentaires, qui recouvrent les soins préventifs, conservateurs (détartrage, scellement de sillons, dévitalisation, traitement des caries, radiologie) et certains soins chirurgicaux (extractions des dents) sont pris en charge à 100 % (70 % par l’Assurance Maladie Obligatoire et à 30 % par les Assurances Maladies Complémentaires). Sur une consultation à 23 euros(*), la sécurité sociale rembourse 16,10 euros et la complémentaire santé 6,90 euros. 94,7 % des Français sont couverts par une Assurance Maladie Complémentaire (y compris la CMU-C pour 5,1 %). Seuls 4,2 %
ne sont pas couverts par une Assurance Maladie Complémentaire et 1,1% sont dans une situation indéterminée.

L’Union Française de la Santé Bucco-Dentaire (UFSBD) rappelle que « Personne, de nos jours, ne peut se déclarer en bonne santé, s’il n’est pas en bonne santé bucco-dentaire…Plus on renonce aux soins, plus on a besoins de soins, et ceux-ci deviennent de plus en plus onéreux, et sont de moins en moins bien remboursés ».

L’UFSBD place au coeur de son action, la prévention, pour sortir de ce cercle vicieux et combat les clichés et stéréotypes qui ont la dent dure, dans sa nouvelle campagne de communication.

La mise en place de l’Accord National Interprofessionnel, avec la généralisation de l’accès collectif à l’Assurance Maladie Complémentaire pour tous les salariés, va encore améliorer le nombre de personnes couvertes et réduire de fait les inégalités de santé. En ce qui concerne les prothèses, bridges et autres appareils, ces dispositifs sont très mal pris en charge par l’Assurance Maladie Obligatoire. La solution passe par la Prévention. En consultant une fois par an son dentiste, dès son premier anniversaire, et en adoptant une hygiène bucco-dentaire rigoureuse tout au long de sa vie, le besoin de prothèses et autres appareils devrait considérablement diminuer, voire ne plus exister.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.