Dentifrice blanchissant : ce qu’en pense les pharmaciens

Dentifrice blanchissant : ce qu’en pense les pharmaciens

Si les dentifrices blanchissants ne modifient pas la couleur naturelle des dents, ils permettent quand même d’atténuer les taches superficielles. Sans promettre des merveilles. Comment les utiliser ? Sont-ils dangereux ? L’avis du pharmacien.

Pourquoi la couleur des dents évolue-t-elle avec l’âge ?

L’épaisseur, la composition et la structure des tissus dentaires influencent la coloration naturelle. En vieillissant, la proportion de dentine (naturellement plus jaune) prend le pas sur celle de l’émail (plus blanc), qui s’use et s’amincit.

Qu’est-ce qui peut également altérer leur teinte ?

Une hygiène bucco-dentaire défectueuse n’arrangera jamais les choses. Pas plus que la cigarette et son couple infernal goudron-nicotine. Attention également à certains aliments et boissons : thé, café, vin, cacao, curry… Les boissons à base de cola, les betteraves, les carottes et les fruits rouges tachent, eux aussi, facilement les dents.

Les dentifrices blanchissants sont-ils dangereux ?

Dangereux, n’exagérons rien. Même si le dioxyde de titane présent dans la plupart des dentifrices inquiète certaines associations de défense de l’environnement, qui redoutent les nanoparticules qu’il contient. Le plus souvent constitués de bicarbonate micronisé, de silice et d’agents polissants, les dentifrices blanchissants commercialisés en France doivent respecter la norme ISO 11609 qui, précisément, garantit que leur pouvoir abrasif est limité. Cela ne dispense pas de respecter certaines précautions d’usage, comme les utiliser par intermittence seulement et toujours avec une brosse à poils doux en appuyant doucement sur les dents.

Envie d’avoir des dents plus blanches ? Attention au peroxyde d’hydrogène qui, selon une nouvelle étude américaine, pourrait dégrader la dentine.

Se faire blanchir les dents, c’est très à la mode : on veut des dents immaculées pour afficher un sourire de star, comme dans les publicités !

Oui mais voilà : selon une récente étude conduite par la Stockton University (aux États-Unis), le blanchiment dentaire pourrait s’avérer dangereux pour les dents et en particulier pour la dentine, un tissu calcifié qui se situe sous l’émail et qui recouvre la pulpe dentaire.

Les chercheurs américains ont découvert, grâce à divers expériences, que le peroxyde d’hydrogène (une substance souvent utilisée pour blanchir les dents) dégradait les protéines composant la dentine et surtout le collagène – on estime que la dentine se compose de 70 % de sels minéraux et de 30 % de collagène.

Une destruction progressive du collagène

« Nos travaux montrent que les procédés actuellement utilisés pour blanchir les dents détériorent progressivement le collagène qui compose la dentine ; nous ne savons pas encore si ce procédé est irréversible » précisent les scientifiques, qui ont présenté leurs travaux au dernier congrès annuel de la American Society for Biochemistry and Molecular Biology.

En France, une décision parue au Journal Officiel le 9 août 2013 statuait que « la mise sur le marché, la distribution, la fabrication, la détention en vue de la vente ou de la distribution […] de produits […] destinés à être utilisés sur la face externe des dents en vue de les blanchir ou de les éclaircir, et dont la concentration en peroxyde d’hydrogène est supérieure à 0,1 % et inférieure ou égale à 6 %, sont suspendues jusqu’à leur mise en conformité à la réglementation cosmétique qui leur est applicable ».

Bref, mieux vaut demander conseil à son dentiste avant de pousser la porte d’un « bar à sourire »…

Le dentifrice au charbon végétal ne blanchirait pas vraiment les dents et favoriserait l’apparition de caries, affirment des dentistes américains.

Connu pour ses vertus détoxifiantes et assainissantes, le charbon végétal est partout : dans nos assiettes, dans nos lattes, dans nos masques pour le visage mais aussi… dans nos dentifrices ! Et pourtant, il n’aurait pas l’effet blanchissant escompté, selon des dentistes américains de l’Oral Health Foundation, qui appellent à la vigilance.

Inefficace et nocif ?

« Le dentifrice au charbon végétal gagne en popularité grâce aux célébrités qui en font la publicité sur les réseaux sociaux, mais nous pensons que les consommateurs peuvent être induits en erreur. La plupart du temps, ces célébrités ont bénéficié d’un blanchiment des dents professionnel et leurs sourires blancs ne sont pas directement liés à l’utilisation du charbon végétal », explique le Dr Nigel Carter, président de cette fondation. Ce type de dentifrice éliminerait en réalité les taches superficielles présentes sur les dents, sans en changer véritablement la couleur.

En plus d’être inefficaces, ce produit au charbon végétal serait également nocif puisqu’il augmenterait le risque de caries. Et pour cause : un bon dentifrice doit contenir 1350 à 1 500 parties par million (ppm) de fluor pour protéger les dents, mais rares sont les dentifrices au charbon végétal qui atteignent ce niveau. Les dentistes de l’Oral Health Foundation déconseillent donc son utilisation, d’autant que « certains de ces produits peuvent être abrasifs et, s’ils sont utilisés trop souvent, peuvent endommager l’émail des dents, ce qui provoque une sensibilité », concluent-ils.

S’il doit préserver la santé de nos dents, ce dentifrice est aussi un produit de beauté qui garantit l’éclat de notre sourire.

Dentifrice blanchissant : ce qu’il doit contenir…

– Un fluorure : De sodium ou de potassium le plus souvent. Ces minéraux sont les meilleurs anticaries, car ils favorisent la reminéralisation de l’émail lors des attaques acides sur la dent. Le dosage dépend de l’âge : moins de 500 ppm (parties par million) chez les enfants avant 6 ans et jusqu’à 1 450 ppm chez les adultes.

– Des antiseptiques : Comme le triclosan et la chlorhexidine, qui ont plusieurs effets : anti-inflammatoire sur la gencive ; antibactérien afin de limiter la formation de la plaque dentaire  ; anti-odeur en stoppant la dégradation des composés volatils sulfurés.

– Un tensioactif : Agent moussant et détergent, le ­lauryl sulfate de sodium facilite le décollement de la plaque dentaire. Composé de débris alimentaires, ce dépôt très adhérent à l’émail est propice au développement des micro-organismes. Il peut se minéraliser et se transformer en tartre en 36 heures.

– Des agents blanchissants : Ce sont des pigments qui agissent de manière optique, afin de rendre le sourire plus éclatant de blancheur. Rouges, ils accentuent la couleur naturelle de la gencive et forment un contraste avec les dents. Bleus, ils rehaussent le blanc de l’émail. Tels de petits miroirs, les nacres synthétiques renvoient la lumière et rendent les dents plus brillantes.

Et aussi…

– Des humectants, les polyols (sorbitol et glycérol), qui fixent les molécules d’eau. Ils empêchent le dentifrice de sécher à l’air et préservent sa fluidité.

– Des agents épaississants, surtout des extraits de plantes, des alginates ou de la cellulose, pour donner de la consistance et de l’onctuosité à la texture.

– Un édulcorant, souvent de la saccharine pour son goût sucré.

Un conservateur possédant des propriétés antibactériennes : l’acide benzoïque est le plus courant.

Dentifrice blanchissant : ce qu’il faut surveiller…

– Les agents polissants : Ils favorisent l’élimination de la plaque dentaire et des taches sur les dents (café, tabac…). Ici, il s’agit plutôt de silice ou de bicarbonate de sodium, parfois abrasifs. En cas d’hypersensibilité dentaire, mieux vaut demander conseil à son dentiste.

– Les arômes et les colorants : Ils peuvent provoquer des allergies ou des intolérances. Les arômes donnent du goût et stimulent la sécrétion salivaire. L’huile essentielle de menthe, rafraîchissante, n’est pas compatible avec un traitement homéopathique (contrairement à l’arôme artificiel). Naturels ou de synthèse, les colorants donnent au dentifrice sa couleur.

Dentifrice : ce qu’on lui demande

– De faciliter le brossage grâce à une texture légèrement moussante et surtout « mouillante », qui favorise l’élimination de la plaque.

– D’avoir une consistance onctueuse qui s’étale bien sur la brosse à dents, tout en offrant une saveur fraîche et agréable.

– D’être bien toléré par les gencives et la muqueuse buccale.

– D’être homogène, afin de ne pas rayer l’émail mais légèrement abrasif pour polir en surface.


Agrandir

Photos supplémentaires:Img - B088VDHN1V
Img - B088VDHN1V
Img - B088VDHN1V
Img - B088VDHN1V

Colgate Kit Blancheur avec Dentifrice Colgate Max White Luminous 75ml et Brosse à dents blancheur Colgate 360 Max White One lot de 3 (Beauté et hygiène)

Caractéristique principal 

  • Le kit Colgate blancheur contient le dentifrice blancheur Colgate Max White Luminous et la brosse à dents blancheur Colgate 360 Max White One
  • Avec son système SmartFoam, le dentifrice blancheur blanchit l’ensemble de vos dents et nettoie en profondeur, même entre les dents
  • La brosse à dents blancheur possède des lamelles blanchissantes qui fixent le dentifrice pour aider efficacement à éliminer les colorations de surface pour un sourire naturellement plus blanc
  • Les brins polissants de la brosse à dents blancheur aident à rendre les dents plus blanches en éliminant les taches de surface et en nettoyant les zones difficiles à atteindre
  • La brosse à dents blancheur possède un gratte-langue et joues qui élimine facilement les bactéries responsables des mauvaises odeurs

Neuf: 9,30 € En stock

Dentifrice : le focus du dentiste

En raison de la nature et de la taille de leurs particules polissantes, certains dentifrices abrasifs ne s’utilisent que deux fois par semaine, contre les taches tenaces. Les autres peuvent s’employer tous les jours, si l’émail ne présente pas de fragilité particulière. La brosse à dents électrique, qui retire deux ou trois fois plus de plaque bactérienne, complète leur action blanchissante.

Élimination de la plaque, prévention des caries, de la coloration des dents, protection des gencives des dents sensibles… À chaque problème dentaire sa solution et… son dentifrice. Faut-il encore savoir le choisir. Nos conseils.

Dents colorées : dentifrice blancheur !

Vos dents sont ternes, tâchées ou jaunies ? Différents facteurs peuvent être à l’origine de cette coloration comme la cigarette, le thé ou le café. Pour retrouver un sourire éclatant, utilisez un dentifrice blancheur. Grâce à des formules contenant des agents blanchissants, par exemple du bicarbonate de sodium, il va éliminer progressivement taches et coloration présentes sur vos dents et vous aider à retrouver leur blancheur naturelle.

À utiliser deux ou trois fois par jour après chaque repas. Pour éviter d’agresser vos gencives, l’idéal est d’alterner entre un dentifrice blancheur et un dentifrice traditionnel, ou d’utiliser des formules douces comme celle du Sanogyl Blancheur & Soin.

Gencives irritées ? Dentifrice soin protecteur !

Sensibilité, douleur, saignement, déchaussement… 50 % des problèmes bucco-dentaires sont causés par des gencives mal entretenues* et près de 3 personnes sur 4 souffriront de problèmes de gencives au moins une fois dans leur vie**. La prévention des problèmes gingivaux est donc indispensable.

Les gonflements et saignements occasionnels de la gencive sont principalement dus à l’accumulation et la calcification de plaque dentaire, dépôt constitué de bactéries, résidus alimentaires et salive, entre les dents et la gencive.
Prévenez ces affections avec un dentifrice spécial gencives, qui contient des composants spécifiques type Vitamines E et B5, qui aide à renforcer les gencives sensibles et éliminer la plaque dentaire.

* Enquête IPSOS réalisée en France auprès de 152 dentistes, septembre 2008.

** 1. Adult Dental Health Survey : Oral Health in the United Kingdom 1998 (Kelly et al.)

2. Petersen E, Ogawa H. Strengthening the Prevention of Periodontal Disease : The WHO Approach – J Periodontol, December 2005;76:2187-2193

Dents sensibles ? Dentifrice tout doux !

Vous avez mal aux dents au contact du froid ou du chaud, lorsque vous mangez des aliments acides ou sucrés, ou même simplement lors du brossage ?

Vous êtes alors victime de sensibilité dentaire. Les causes peuvent être un émail fragilisé ou encore la mise à nue de la dentine (couche inférieure située en dessous de l’émail, qui renferme des canaux microscopiques, capables de transmettre des stimulis au nerf dentaire) en cas de récession gingivale par exemple.

Choisissez un dentifrice spécifique pour dents sensibles qui aide à réparer les zones fragilisées et à prévenir la douleur.

Pour de bons résultats, brossez-vous les dents avec ce dentifrice pendant au moins un mois à l’aide d’une brosse à dent à tête souple.

Dents cariées : dentifrice fluoré !

Optez pour un dentifrice riche en fluor. Cet élément minéral se fixe dans l’émail et prévient l’apparition des caries.

Choisissez un dentifrice affichant entre 100 à 150 mg de fluor pour 100 g (soit 1000 et 1500 ppm (partie par millions)). Pour les enfants, les recommandations sont différentes car l’excès de fluor peut causer une fluorose dentaire, c’est-à-dire l’apparition de tâches sur les dents. Jusqu’à 6 ans, privilégiez pour vos enfants des dentifrices dont la teneur ne dépasse pas les 50 mg pour 100 g (soit 500 ppm).


Agrandir

Photos supplémentaires:Img - B00P7SIVAQ
Img - B00P7SIVAQ
Img - B00P7SIVAQ
Img - B00P7SIVAQ

REGENERATE™ Dentifrice Expert – Cliniquement prouvé – Régénère le minéral de l’émail – 75 ml (Beauté et hygiène)

Caractéristique principal 

  • Agit sur l’érosion à un stade précoce et invisible. Régénère l’émail avec exactement le même minéral dont il est constitué
  • Usage quotidien en remplacement du dentifrice habituel. Efficace dès la première utilisation. Goût menthe fraîche
  • Protège et aide à prévenir les caries pour des dents 3 fois plus fortes
  • Technologie NR-5: silicate de calcium et phosphate de sodium. Résultats cliniquement prouvés
  • Aide à restaurer la blancheur naturelle des dents

Neuf: 8,75 € (116,67 € / l) En stock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.