Traitement de la gingivite

Traitement de la gingivite

La gingivite est une inflammation caractérisée de la gencive.C’est une affection très fréquente dans  la plupart des populations.La gingivite,lorsqu’elle se manifeste,peut se résorber sans dommage si elle est traitée à temps…

Évolution de la gingivite

Évolution de la gingivite
Évolution de la gingivite en parodontite
  • 1 er   STADE   La gingivite débutante.a ce stade,rien d’alarmant.Seulement,une gencive rouge et gonflée qui saigne au moindre contact d’une brosse à dent.La gencive est affaissée et ne colle plus à la dent.
  • 2eme STADE La progression de la gingivite atteint les tissus de soutien de la dent,détruisant l’os .La gencive s’est rétractée et l’os s’est résorbé.
  • 3 eme STADE  Dégâts irréversibles.L’os s’est considérablement amenuisé entraînant une mobilité des dents ,et même une chute des dents.

TRAITEMENT DE LA GINGIVITE

Il faut d’abord que la personne atteinte de gingivite en soit consciente.Pour ce faire ,il faut mettre en œuvre un révélateur de plaque dentaire.il s’agit de petites pastilles à sucer qui vont colorer la plaque dentaire accrochée aux dents. Car c’est la plaque dentaire qui est à l’origine de toute gingivite.La plaque étant difficile à voir,l’emploi de substances colorantes pour la mettre en évidence est la règle.C’est lorsque la personne verra dans un miroir ,les dépôts de plaque colorés que l’information de la personne  aura atteint son but.

Éliminer la plaque dentaire

Les moyens mécaniques

La brosse à dents

La plaque doit être désorganisée et éliminée.Aucune méthode ne peut se passer de la brosse à dent. Les résultats obtenus avec le brossage manuel ne sont pas identiques à ceux obtenus par l’utilisation d’une brosse à dents électrique. Il existe de nombreux modèles de brosses électriques.  Actuellement l’utilisation des poils durs a été totalement abandonnée au profit des brosses à poils synthétiques souples.Il en existe à plusieurs rangées de poils,la plus utilisée étant en moyenne celle qui en comporte trois rangées.Cependant il importe de préciser que ce n’est pas tant le dessin d’une brosse qui compte,mais plutôt la façon de s’en servir.

La brosse est placée selon un angle de 45° par rapport à la surface des dents,les poils sont ainsi orientés dans les embrasures que la brosse peut nettoyer par un mouvement vibratoire qui est appliqué à toutes les dents.

Lorsqu’une personne se montre incapable de se servir efficacement d’une brosse manuelle il convient qu’elle utilise une brosse électrique.Celle ci facilitera incontestablement son travail, il suffira que l’orientation des poils soit correcte pour que l’élimination de la plaque soit possible. Il faut savoir que la plaque dentaire se reforme en 2 heures environ. On peut donc se contenter de l’enlever une fois par jour. Cependant bien rares sont les sujets qui arrivent à une élimination complète en une fois. C’est la raison pour laquelle il est indiqué de prescrire le brossage deux fois par jour pendant trois minutes .

Le fil dentaire

Fil dentaireil est surtout recommandé dans les cas ou les embrasures sont remplies par les papilles. Il permet alors d’éliminer presque totalement la plaque.Il existe du fil ciré et non ciré. D’après certaines études le fil non ciré s’est montré plus efficace étant d’un diamètre moindre,il passe bien les points de contact;une fois appliqué il s’étale sur la couronne et nettoie mieux la surface dentaire. Le grincement du fil est perceptible et permet d’évaluer l’efficacité de son action sur l’émail. Le fil est utilisé par segments de 40 cm environ dont l’extrémité est enroulée autour du majeur d’une main au moins.Par un mouvement de va et vient le fil est poussé sous les points de contact dans le sillon gingival qui est nettoyé par un mouvement de bas en haut en entourant la dent. Une fois une surface nettoyée, le fil est ré-appliqué à la dent adjacente.

Il est reconnu que l’utilisation du fil interdentaire est très difficile à obtenir.En cas de stress,de fatigue,de dépression ou de maladie,le malade l’abandonnera rapidement.Pour les sujets maladroits,il existe de petites lyres en plastique qui facilitent l’utilisation du fil,bien que son action soit moins bonne,car son adaptation autour de la dent se fait très mal.

Les bâtonnets interdentaires

batonnets dentairesfabriqués en bois tendre ou en plastique,ils sont efficaces dans le nettoyage des faces interproximales particulièrement dans les cas d’embrasures largement ouvertes. La personne doit savoir que le bâtonnet doit toujours être imprégné de salive .Leur rebord plat dirigé vers la gencive, ils seront insérés dans les espaces interdentaires,selon un mouvement de va et vient.L’utilisation des bâtonnets est cependant déconseillée par de nombreux dentistes à cause des risque de blessures des gencives.

Les jets d’eau pulsés. 

jet dentaire d'eau pulséeIl existe différentes marques d’appareils soit autonomes soit à fixer sur les robinets destinés à produire un jet d’eau pour les nettoyages dentaires. Très utiles pour l’élimination des débris alimentaires chez les personnes porteurs de bridges ou de bagues d’orthodontie. Cependant ,en association avec les autres  moyens décrits précédemment, leur utilisation est très efficace car ils donnent une sensation de netteté et de fraîcheur agréable au patient.

 

 

Détartrage sus et sous gingival

Un détartrage simple pour la gingivite

A ce stade ,rien d’irréversible. Un détartrage sus gingival (au dessus des gencives) élimine la plaque et le tartre en une séance. Il s’accompagne parfois d’un polissage au bicarbonate et de l’application d’antiseptiques sous les gencives. Ensuite on utilise un dentifrice spécifique et un bain de bouche antiseptique pendant environ une semaine,jusqu’à ce que les gencives retrouvent leur aspect rose normal. Et surtout on adopte une hygiène buccale rigoureuse et l’on suit scrupuleusement les consignes données par le chirurgien dentiste. Un contrôle est généralement prévu au bout de 4 mois.Pour prévenir la gingivite, l’idéal est de prendre rendez vous chez son dentiste tous les six mois, il vous proposera un ou deux détartrages par an selon les besoins.

Un détartrage en profondeur pour la parodontite

Si vous constatez un gonflement des gencives,des saignements,des dents qui bougent ou s’écartent,une mauvaise haleine, il est grand temps de consulter.quand la gencive se décolle, des « poches » , véritables nids à bactéries, peuvent se former entre la gencive et la dent. Cette fois c’est l’os et les ligaments qui sont touchés par l’inflammation. Le praticien recherche d’abord les causes éventuelles d’infection (carie,couronne mal adaptée) pour les traiter. Il évalue la perte osseuse à l’aide d’une sonde graduée glissée délicatement entre la gencive et la dent, qui met en évidence les poches parodontales: à partir de 4 à 5mm de profondeur, il s’agit bien d’une parodontite. Un bilan radiographique complète l’examen,il procède ensuite à un surfaçage radiculaire,pour éliminer le tartre et les bactéries collées sur les racines à l’aide d’ultra sons. Ce soin est généralement réalisé en deux séances d’une heure, sous anesthésie locale.Les dents sont sensibles au froid quelques jours. Après quelques semaines d’hygiène buccale efficace, les gencives se raffermissent et adhérent de nouveau sur les racines.

La chirurgie pour les stades avancés

Deux à trois mois après un détartrage en profondeur,il faut réévaluer la situation.Dans 5 à 10% des cas,des poches de plus de 6mm subsistent et un traitement chirurgical est nécessaire.le chirurgien incise la gencive,sous anesthésie locale,pour dénuder les racines,nettoyer les poches et éliminer les tissus inflammatoires »tissu de granulation ». puis les gencives sont recousues et les points de suture retirés huit jours après.parfois on utilise des matériaux de régénération ou de comblement pour stabiliser les dents comme si l’on rajoutait de la  terre dans un pot de fleur.La gencive cicatrise en quinze jours,l’os en six mois.Dans les cas de parodontites agressives,un traitement antibiotique est nécessaire.Pour éviter toute récidive,il faut toujours prévoir des séances de contrôle tous les quatre à six mois.

Bains de bouche

bain de boucheSe brosser les dents, c’est essentiel ! Mais doit-on aussi avoir recours aux bains de bouche ? Formules antiseptiques, protectrices, purifiantes… il existe des produits adaptés aux besoins de chacun. On a souvent un bain de bouche dans son armoire à pharmacie. Or, on ne sait pas forcément dans quels cas s’en servir. Évidemment, ils ne remplacent pas le brossage des dents.

Leur formule contient en général des actifs que l’on ne trouve pas, ou en très faibles quantités, dans les dentifrices. Ils s’utilisent donc en complément, après la “séquence brosse à dents”. Pour autant, ils ne s’adressent pas à tout le monde. Inutile d’en acheter si vous ne souffrez pas de problèmes particuliers de dents ou de gencives.

En revanche, ils soulagent les “petits bobos” de la bouche : irritations, mauvaise haleine, aphtes, etc. Attention à bien laisser agir le produit 30 secondes en bouche avant de le recracher ! Bon à savoir aussi : les bains de bouche (à quelques exceptions près) ne s’adressent pas aux enfants de moins de 6 ou 7 ans.

Se rincer la bouche entre 15 et 30 secondes minimum.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.